Skip to main content

 

Qu’appelle-t-on la culotte de cheval ?

 Synonyme de féminité pour certains ou certaines, la culotte de cheval est pourtant mal-aimée par la plupart des femmes. Si beaucoup commencent un régime pour perdre des hanches, c’est généralement le haut du corps qui s’assèche en premier. Ces rondeurs, souvent hormonales ou liées à l’hérédité, sont difficiles à éliminer car il s’agit d’une zone de réserve de graisse. En effet, il s’agit d’une importante accumulation de graisses sous-cutanée au niveau des hanches, des fesses et du haut des cuisses. Elle est souvent accompagnée de cellulite.

 

Pour lutter contre la culotte de cheval, il sera conseillé de surveiller tout ce qui favorise la prise de poids, et le stockage de graisse via la consommation en sucre, l’alcool, de mauvaises graisses ou le sel. Cap sur les fruits rouges et les légumes riches en fibres pour booster l’élimination et alléger les repas. Misez sur le sport minceur pour vous débarrasser de ces kilos superflus et raffermir votre peau avec la marche rapide, le vélo, la natation ou la corde à sauter. Aussi, le cardio ou le renforcement musculaire sous forme de 2 ou 3 séances par semaine seront une bonne initiative.

 

Pourquoi opter pour le soin lypocryothérapie ?

 La lypocryothérapie est une technologie qui permet de réduire le tissu graisseux localisé de manière sélective et non invasive par le froid. La technique consiste en l’application d’une coque qui va donc venir englober le tissu graisseux que l’on désire diminuer. Les cellules graisseuses qui se trouvent dans ce tissu sont riches en acides gras saturés, ce qui les rend plus sensibles au froid. Le processus de dégradation de ces cellules, ou adipocytes, se réalise par la cristallisation, suivie d’apotose (destruction programmée des cellules par le froid) et la dissolution progressive de la cellule avec la libération graduée de lipides pendant une période de 2 à 4 semaines.

Plusieurs applicateurs sont utilisées par le centre laser Paris en fonction de l’épaisseur et du volume de l’amas graisseux. Cette technique garantit efficacité et sécurité et est non invasive. Le processus n’est pas douloureux. Le patient ressent un faible étirement au niveau de la zone, dû à l’action du vacuum, ainsi qu’une sensation de froid localisé. Il peut apparaître une rougeur et une insensibilisation de la zone qui peuvent durer 2h à 12h après la séance.

La lypocryothérapie est conseillée pour travailler certaines zones comme le ventre, la taille, la culotte de cheval ou le double menton. Dans un premier temps, les adipocytes seront éliminés puis absorbés par le métabolisme naturel.

Bien sûr, une hygiène alimentaire est aussi indispensable à la réussite des séances.

 

 

 

À lire aussi :