La chéloïde est une maladie bénigne de la peau. Il arrive que lors de la cicatrisation d’une lésion, la peau n’évolue pas normalement. Des boursouflures surviennent et créent une cicatrice avec un volume plus important, une excroissance de la peau de couleur rouge ou plus foncée selon la carnation de la peau. L’injection de Kenacort pourra vous permettre de les éliminer.

UNE CICATRICE CHÉLOÏDE, C’EST QUOI ?

Une cicatrice chéloïde est une cicatrice en relief avec une coloration variant entre le blanc, le rose, le rouge et le brun. Elle est le résultat d’un processus cicatriciel bien spécifique au niveau du derme. Si une cicatrice reste relativement plane en temps normal, la cicatrice chéloïde se développe en relief. Au début, une petite boule se développe de coloration brun-rouge. Le nodule s’épaissit et s’élargit. La cicatrice chéloïde peut s’étendre sur quelques millimètres à plusieurs centimètres.

On appelle cette cicatrice la cicatrice fibroproliférative. Elle est provoquée par une prolifération anormale du tissu cutané. Certaines cellules de la peau, les fibroblastes, fabriquent trop de collagène. L’accumulation du collagène est à l’origine de l’épaississement du tissu cutané et du développement de la cicatrice chéloïde. Elles sont souvent plus fréquentes dans les régions articulaires et surgissent à la suite d’un zona, d’un traumatisme cutané, d’une incision, de boutons d’acné ou d’une piqûre d’insecte. On remarque également que les personnes à la peau noire ou d’origine asiatique sont fréquemment concernées par les cicatrices chéloïdes.

Cicatrice Chéloïde

POURQUOI OPTER POUR L’INJECTION DE KENACORT ?

Généralement, en cas de présence de cicatrice chéloïde, les injections Kenacort sont recommandées pour les traiter. Il s’agit d’anti-inflammatoire stéroïdien qui appartient à la famille des corticoïdes de synthèse. Ces injections doivent être réalisées par un médecin ou un chirurgien 6 mois ou an après la cicatrice. Souvent, trois séances d’injection espacées d’un mois ou deux suffisent à diminuer de façon importante la cicatrice chéloïdienne.

Il s’agit d’une injection à la micro-seringue ou le dermojet qui se présente comme une seringue de type stylo sans aiguille. Cette méthode est utilisée pour injecter dans la cicatrice des corticoïdes comme le Kenacort. Les corticoïdes sont injectés sur toute la longueur du derme de la cicatrice.

La pressothérapie avec des bandes de cire de silicone peut vous permettre de prévenir ce type de cicatrice chéloïde. Dans tous les cas, si vous êtes en présence d’une cicatrice chéloïde, n’hésitez pas à consulter un professionnel pour établir un véritable diagnostique et évaluer les possibilités et les enjeux qui s’offrent à vous.

Partagez cet article sur :
À lire aussi :
Remonter la page