On dit souvent qu’ils sont mignons… En témoigne le nom qu’on leur confère : les poignées d’amour ! Pourtant, beaucoup ne les supportent plus. Ancrés de part et d’autre, juste au-dessus des hanches, ils semblent ne plus vouloir partir. La lypocryothérapie pourra les éliminer en quelques séances.

LES POIGNÉES D’AMOUR, C’EST QUOI ?

Permettent-ils vraiment de s’accrocher ?! Les poignées d’amour sont bien installés sur nos hanches. Cette petite surcharge adipeuse qui se voit généralement sur les côtés forment les poignées d’un sac. Si cette problématique est plutôt féminine, c’est aussi parfois le souci des hommes. Peu épaisses, elles peuvent réapparaître chaque année à la même période. Il s’agira de s’en débarrasser avec quelques méthodes ou changements d’habitudes comme réduire la consommation d’alcool, de produits sucrés ou de produits riches en matières grasses et en pratiquant une activité physique régulière.

Certains sports pourront affiner la taille comme le renforcement musculaire, la natation (le crawl), la musculation (en accentuant le travail sur les muscles obliques de la ceinture abdominale), le yoga ou encore le vélo.

Poignées d'amour, comment les éliminer ?

POURQUOI MISER SUR LE SOIN LYPOCRYOTHÉRAPIE ?

La lypocryothérapie est une technologie qui permet de réduire le tissu graisseux localisé de manière sélective et non invasive par le froid. La technique consiste en l’application d’une coque qui va donc venir englober le tissu graisseux que l’on désire diminuer. Les cellules graisseuses (adipocytes) qui se trouvent dans ce tissu sont riches en acides gras saturés, ce qui les rend plus sensibles au froid.

Le processus de dégradation des adipocytes se réalise par la cristallisation, suivie d’apotose (destruction programmée des cellules par le froid) et la dissolution progressive de la cellule avec la libération graduée de lipides pendant une période de 4 à 6 semaines.

Plusieurs machines sont utilisées par le centre en fonction de l’épaisseur et du volume de l’amas graisseux. Cette technique garantit efficacité et sécurité et est non invasive. Le processus n’est pas douloureux. Le patient ressent un faible étirement au niveau de la zone, dû à l’action du vacuum, ainsi qu’une sensation de froid localisé. Il peut apparaître une rougeur et une insensibilisation de la zone qui peuvent durer 2h après la séance.

La lypocryothérapie est conseillée pour travailler certaines zones comme le ventre, la taille, la culotte de cheval ou le double menton. Une hygiène alimentaire est aussi indispensable à la réussite des séances. Dans un premier temps, les adipocytes seront éliminés puis absorbés par le métabolisme naturel.

Il est important de maintenir une bonne hygiène de vie pour parvenir à des résultats satisfaisants.

Partagez cet article sur :
À lire aussi :
Remonter la page